Comment doit s'organiser la recharge de véhicules électriques?

Posted on February 19, 2018

Recharger un véhicule électrique ou hybride rechargeable

La transition d’un véhicule thermique vers un véhicule électrique implique de nombreux changements dans nos comportements et habitudes de consommation, que ce soit aussi bien en termes de conduite qu’en termes de plein ou de recharge d’énergie. En effet, le traditionnel passage « à la pompe à essence » va progressivement être remplacé par le passage « à la borne de recharge électrique ». Il ne s’agit plus de se déplacer dans une station-service pour faire le plein d’essence en quelques minutes, mais de brancher son véhicule sur son lieu de stationnement pour se recharger, même si la batterie n’est que partiellement vidée, un peu à la manière des « smartphones » actuels qui nécessitent une recharge quotidienne. 

La conduite

Pour la conduite, nous avons souvent tendance à chercher le bon compromis entre l’attitude sportive et le comportement sécuritaire. Pour cela, il est nécessaire de comprendre le mécanisme d’auto-recharge de la batterie d’un véhicule électrique ou hybride rechargeable. En effet, quand on roule et que l’on relâche la pédale d’accélération (en roue libre), on peut ressentir un fort ralentissement du véhicule. Ceci est causé par la recharge de la batterie au travers du moteur électrique qui passe en mode générateur: c’est la régénération. Grâce à l’inertie du véhicule, le moteur est entrainé par les roues, ce qui lui permet de générer de l’énergie qui est stockée dans les batteries. C’est ce phénomène qui provoque une décélération en roue libre, presque équivalente à un freinage. Plus je fais de la « roue libre », et plus j’améliore l’autonomie de mon véhicule. Il est donc important de comprendre que l’autonomie des batteries d’un véhicule électrique est largement favorisée par une conduite la plus régulière et contrôlée possible. Si j’adopte une conduite trop sportive, j’ai tendance à accélérer très vite au démarrage, puis utiliser la pédale de frein pour m’arrêter. L’action de freiner réduit le temps de « roue libre », et diminue donc les périodes d’auto-recharge. Il se passe le même phénomène pour ceux qui ont constamment le pied sur le frein. Il est nécessaire de rester le plus longtemps en « roue libre » pour générer le plus d’énergie possible qui sera stockée dans vos batteries, prolongeant ainsi votre autonomie. Dans ce cas, les freins du véhicule ne sont utilisés qu’en cas d’urgence ou pour prévenir une situation potentiellement dangereuse. Un conducteur de véhicule électrique ou hybride rechargeable, après un peu de pratique, est capable de gérer le freinage de son véhicule quasi exclusivement avec ce générateur d’énergie, ce qui est vertueux en termes de consommation énergétique. Ce comportement de conduite vertueuse peut même être encouragé dans certains cas par le fait de toujours vouloir repousser les limites de l’autonomie de son véhicule, par jeu ou par défi, afin d’établir un nouveau record.

Le plein

En ce qui concerne le plein, le changement de comportement est bien plus radical. Il faut oublier la possibilité de faire 800 kilomètres de route en passant 3 minutes à la pompe, temps de transaction bancaire inclus. Le comportement vis-à-vis de la recharge électrique est bien différent. Pour faire le plein complet d’une voiture électrique de type Renault Zoé avec une batterie d’une capacité de 41kW, cela dépend de la puissance délivrée par la borne de recharge.

⦁ Recharge normale : puissance disponible variant entre 3,7kW et 7,4kW, avec un temps de recharge oscillant entre 6h et 11h.

⦁ Recharge accélérée : puissance est de 11kW à 22kW avec un temps de recharge compris entre 2h et 4h.

⦁ Recharge rapide : puissance de 50 kW avec un temps de recharge d’environ 50 minutes.

Attention tout de même car certains véhicules électriques ne peuvent pas accepter toutes les puissances de recharge. Enfin, pour la recharge rapide (50kW et plus), la prise est différente du standard européen de type 2, il s’agit en effet d’une prise de type 4 Combo ou Chademo. A la lecture de ces temps de recharges qui varient en fonction du type de borne, on comprend alors que notre comportement vis-à-vis du passage « à la borne de recharge électrique » est à revoir par rapport à nos habitudes actuelles.

La recharge rapide (super-chargeurs)

De prime abord, les super-chargeurs promettent le meilleur compromis. Avec des temps de recharge inférieurs à 2h, même pour les plus grandes autonomies actuelles comme les Tesla, il est facile de se recharger à différents moments de notre journée : déjeuner, courses, à la salle de sport, en réunion. Cependant, ces solutions présentent plusieurs inconvénients. Tout d’abord leur localisation. Ce sont des bornes qui nécessitent des abonnements d’énergie très importants et des installations électriques évoluées et ultra sécurisées. De ce fait, on les trouve surtout sur le domaine public ou sur des zones de parking privée dimensionnées pour les accueillir. Le problème du domaine public est la disponibilité du stationnement. Au moment où j’ai besoin de me recharger, il est nécessaire d’avoir une place disponible, sinon je dois reporter ma cession de recharge. Pour les parkings privés, cela peut être intéressant s’il s’agit de mon lieu de travail par exemple. Mais encore faut-il qu’il y ait un turn-over suffisant pour que chacun puisse profiter de la borne. Ensuite vient le coût de ces super-chargeurs. Une installation peut avoir un coût compris entre 25 000 €, et plus de 70 000€ selon la puissance et la configuration des lieux, sans compter les coûts récurrents d’exploitation et de maintenance. Si les collectivités locales, ou bien des investisseurs privés désirent proposer suffisamment de super-chargeurs pour couvrir nos futurs besoins de recharge, les investissements seront tels que les coûts de recharge se rapprocheront des tarifs actuels de l’essence. Enfin, sous réserve qu’il y ait assez de super-chargeurs pour proposer un service de recharge à tout le monde, restera à savoir comment se comportera notre réseau d’énergie actuel. En effet, si le parc automobile français devenait progressivement électrique et que tout le monde se recharge quotidiennement au moyen de ces super-chargeurs, notre production d’électricité serait très clairement insuffisante, entraînant des investissements massifs pour augmenter notre capacité de production d’électricité. Cela ne serait pas une gestion efficiente de cette transition énergétique.

La recharge lente

Le comportement de recharge avec un véhicule électrique doit être bousculé, il faut oublier l’acte du passage à la station-service. La recharge d’un plein électrique est une action continue, qui se fait là où l’on trouve des points d’énergie certains d’être disponibles, que ce soit chez soi ou sur son lieu de travail. A domicile : une recharge lente de votre véhicule à une puissance de 3.7kW ou 7.4kW vous permettra dans la plupart des cas de faire le plein complet de la batterie dans la nuit si besoin. Encore faut-il disposer d’un parking privatif dans son pavillon ou dans sa copropriété. Sur son lieu de travail : de plus en plus d’entreprises et de collectivités locales changent leurs flottes de véhicules et passent du véhicule thermique (souvent diesel) au véhicule électrique. Il est à noter qu’au-delà de ce changement de flotte de véhicules, les entreprise et collectivités locales mettent également à disposition de leurs employés des bornes de recharge sur les places de parking privatives afin de recharger leurs véhicules personnels. Une puissance de 7,4kW parait idéale afin de maîtriser les coûts d’installation et d’opération du parc de bornes de recharge. Dans certains cas, une recharge accélérée peut être envisagée afin de favoriser le turnover des véhicules, même si cela peut s’avérer compliqué à gérer opérationnellement parlant. D’un point de vue matériel, la charge lente a la particularité de préserver la durée de vie de vos batteries. En remplissant électriquement la totalité des cellules chimiques qui constituent vos batteries, la recharge lente permet de prolonger ses performances. En revanche, lors d’une recharge rapide, l’intégralité des cellules n’a pas le temps de se remplir, ce qui dégrade l’autonomie des batteries sur le long terme. Enfin, la recharge lente permet de préserver l’écosystème énergétique actuel et de consommer de l’électricité qui n’était pas utilisée auparavant, la nuit notamment. La pression énergétique étant moins brutale sur le réseau électrique, l’anticipation de la demande sera plus facilement maîtrisable par les producteurs/distributeurs d’électricité.

Notre vision de la recharge de véhicules électriques et hybrides rechargeables

L’adoption du véhicule électrique bouscule nos codes habituels et notre relation à la voiture. Sur la conduite, ce sont de nouvelles sensations qui sont découvertes: le silence, la puissance, la sécurité. L’obligation de faire un détour pour faire le plein en rentrant est terminé, le plein se fait chez soi ou sur son lieu de travail, en tout autonomie. Pour profiter au maximum de votre véhicule électrique, il est nécessaire de vous donner les moyens de garantir sa disponibilité en vous rechargeant à des puissances répondant à l’autonomie de votre véhicule et à vos habitudes de trajets. En effet, selon vos habitudes de déplacement, vous n’aurez pas tous les jours besoin de faire le plein. Ce qui est important en revanche, c’est d’être certain lorsque l’on reprend son véhicule que le plein soit fait, le matin en partant de chez soi ou le soir en rentrant du travail. La recharge au moyen de super-chargeurs doit rester exceptionnelle, lors de long déplacements ou lorsque l’on a accès limité à son point de recharge habituel. L’objectif est de garantir le turn-over nécessaire pour que tout le monde puisse en profiter, ainsi que pour préserver la durée de vie de vos batteries et les capacités de production d'électricité au niveau national. Vous n’avez pas accès à une place de parking privative que ce soit chez vous ou sur votre lieu de travail ? Evenir élabore actuellement un nouveau service de recharge disponible très bientôt! Inscrivez-vous à notre newsletter pour être les premiers à pouvoir en bénéficier!


Nos partenaires

Qui sont-ils ?

Contactez-nous !

Votre message a bien été envoyé !

Nous vous recontacterons très vite

Restez connecté

Souscrivez à notre newsletter

Suivez nous sur les réseaux